🔍

Lecture: découvrir Sorj Chalandon

J’entrouvre les volet de mon long silence pour te confier le nom d’un auteur: Sorj Chalandon.

Et quelques titres: Le petit bonzi, Mon traître, Une promesse, Le quatrième mur

Tout existe en « Poche ». Fonce chez ton libraire, coupe ton téléphone et direction fauteuil…

 

Très bientôt, sortie du disque « Les chevaux blancs« … Suivez-moi sur facebook ou revenez sur mon site pour en profiter dès qu’il est disponible !

Je pense qu’on touche au but. J’ai demandé encore deux petits ajustements. Je pense qu’on arrive au bout de notre « tour du monde à plusieurs en solitaires » !

Ouf, après avoir frôlé le burn out, Rudy a pu revenir à nos moutons. C’est fou comme les choses avancent dès qu’on se rencontre « pour du vrai ». Parler de musique, exprimer des nuances, formuler des souhaits, c’est pas simple, à distance…

Brève rencontre avec Rudy Coclet, au Jet Studio. Masques, gel, … On met en place les grandes lignes pour le mixage, on se met d’accord sur les grandes orientations pour chaque morceau.

On recommence toutes les prises « voix » : j’avais -à tort ! – pris un sirop qui m’avait complètement asséché la gorge. Cent fois sur le métier, … Pas grave, au fond : la fabuleuse nouvelle table de mixage vient d’être installée, et je vais en bénéficier. Ma voix est un -tout- petit peu plus performante, et au bout du compte, on met tout en boîte en trois jours.

Quel bonheur, de retrouver Pascale Snoeck ! Elle a déménagé au Studio Pyramide, mais elle a emporté tout son talent dans ses bagages. Et sa gentillesse aussi : elle a -aussi- l’art de te mettre à l’aise et de te mettre en confiance. Le violoncelle de Kathy Adam vient sublimer l’arrangement magnifique de Demain, dès l’aube…, et l’accordéon de Thibault Dille enlace et emporte Je t’attends dans un lancinant tourbillon automnal …

Luke Cyrus Goetze… quel talent ! Il vient d’injecter une tonne de dynamite dans Bisou Voyou, et sa lap steel guitar a installé sur La montagne du temps le grand ciel étoilé dont je rêvais. Même virtuelle, la rencontre est magique.

Et voilà l’ami Steve Louvat qui m’offre son banjo dans Un p’tit air. C’est exactement l’aspect Gavroche que je cherchais pour ce morceau. Yes, Steve… You can ! Thank you so much.

Thierry Crommen vient de nous envoyer son harmonica pour Nocturne et Les chevaux blancs. C’est absolument magnifique ! L’art de déposer sur une chanson les touches de couleur qui créent un univers.

La crise Covid a un aspect très frustrant : les musiciens enregistrent autant que possible chez eux. Et donc, les « rencontres » sont virtuelles. L’aspect positif, c’est que plein de musiciens attendent du boulot : en clair, les « pointures » sont plus accessibles.

Rencontré Fabien. C’est décidé : on y va. Des choses, évidemment, encore à discuter et décider, mais le principe est acquis : il démarre le travail d’arrangements. Ce sera long : je demande beaucoup et lui, il a ses cours et ses tournées. On prendra le temps nécessaire.

Ce fut une expérience difficile, voire harassante, mais j’ai « traversé le désert ». J’ai réussi à finaliser l’écriture de Les chevaux blancs (qui ne couraient jusque-là que sur deux pattes, et encore … !) et, surtout, j’ai entièrement écrit Un p’tit air. Bon, alors, j’y vais ou j’y vais pas … ?