Fais-moi le rythme sauvage
Fais gronder les tambours qui remontent le temps
Fais-moi la note naufrage
Fais-moi trembler le ciel et brûler l’océan
Fais bondir le sorcier dans le ventre des flammes
Laisse glisser le son dans le sens du courant
Pour trancher d’un seul trait les fils de la balance
Qui emmêlent souvent le mensonge et le vrai

Monter le cheval rouge qui se dresse à midi
Sur la roche brûlée des cas désespérés

Retrouver pour de bon le cœur de la mémoire
Et dégager ton corps des mailles du filet
Retrouver tous les mots de la première histoire
Et la grotte sacrée où tu descends jamais
Pour déchirer d’un trait la toile des nuages
Qui a pleuré du gris sur ton jardin secret
Pour remettre du bleu dans tous tes paysages
Et entendre les fleurs qui ne chantaient jamais

Suivre le renard bleu qui déchire la nuit
En milliers de silences qui tremblent
Autour de lui

Fais-moi le rythme sauvage
Fais gronder les tambours qui remontent le temps
Fais-moi la note naufrage
Fais-moi trembler le ciel et brûler l’océan
Fais bondir le sorcier dans le ventre des flammes
Laisse glisser le son dans le sens du courant
Pour trancher d’un seul trait les fils de la balance
Qui emmêlent souvent le mensonge et le vrai

Mais avant de passer de l’autre côté
Faudra clouer tes rêves sur les portes du temps
Et quitter les sentiers des printemps limités
Pour atteindre la grève et devenir enfin

Fais-moi le rythme sauvage
Fais gronder les tambours qui remontent le temps
Fais-moi la note naufrage
Fais-moi trembler le ciel et brûler l’océan
Fais bondir le sorcier dans le ventre des flammes
Laisse glisser le son dans le sens du courant
Pour trancher d’un seul trait les fils de la balance
Qui emmêlent souvent le mensonge et le vrai

Dépasser l’aigle blanc qui dispute sa vie
Aux pointes des éclairs retournés contre lui

Fais-moi le rythme sauvage
Fais gronder les tambours qui remontent le temps Fais-moi le rythme sauvage
Fais gronder les tambours qui remontent le temps Fais-moi le rythme sauvage
Fais gronder les tambours qui remontent le temps Fais-moi