Le fleuve emportera toute l’eau de mes rêves
Le fleuve emportera les si, les pourtant
La tour et les chevaux
Le château de mon père
Le fleuve emportera nos bonheurs d’enfants

Et roues de vélos
Fleurs de pommiers
Nos étés feux follets
C’est toi qu’es la plus belle
Et coquelicots
Genoux griffés
La cabane aux secrets
Et tous les cœurs gravés

Comment elles font les hirondelles?
Y a plus de ciel à la marelle
Tout s’en ira tôt ou tard
Dormir au silence du grand brouillard
Mais jamais, jamais
Les moments de guitare

Le fleuve emportera tout ce qu’il pourra prendre
Le fleuve emportera les pourquoi, les comment
Nos cœurs et leurs sanglots et puis
Les ruisseaux de colère
Le fleuve emportera la folie des grands

Le musée désert des idéaux
La diva égarée sur ses digues mondaines
Les palais blancs des gourous mégalos
Les couleurs oubliées de notre dernier drapeau

Comment elles font les hirondelles?
Y a plus de ciel à la marelle
Tout s’en ira tôt ou tard
Dormir au silence du grand brouillard
Mais jamais, jamais
Les moments de guitare

Et roues de vélos...