Dix-huit ans
Les compteurs à zéro ou presque
Les tambours dans le sang
Les îles ou Bornéo dans la tête
Des tissus rouge argent
Pendus à tes fenêtres
Des coquillages blancs
Cousus sur le bord de tes rêves

T’es déjà presque en route
T’as senti tout le poivre du vent
Des envies de danser à Beyrouth
Et puis la mer en Chine
Les sables du Soudan

Dix-huit ans
Petite sœur sous les averses
Et le chemin qui monte et qui descend
Et tout ce rodéo dans la tête
Les vents mauvais, le cœur défait
Du brouillard sur la fenêtre
Et les brumes tombées sur un été glacé
Les hommes ne font que paraître

T’es déjà sur la route et moi
Je fais l’autre versant
Tu peux larguer la peur et les doutes
Je sais ce qui t’attend

Quarante ans
Les compteurs à zéro ou presque
La maison plantée sous le vent
Les îles ou Bornéo dans la tête